News

Fixation métal : le véritable savoir-faire de la société


Date : 31/01/05

On peut constater aujourd’hui, 140 après la naissance de l’entreprise, que seules la matière première et l’expertise ont été conservées au sein des ateliers métal.

Adieu ateliers graisseux et bruyants, remplacés aujourd’hui par des sites modernes, sans bruit et très propres. Toutes ces améliorations découlent de notre tradition d’expert en fixation.

Avec le célèbre brevet du bouton pression A Raymond en 1886, l’activité principale de la société venait aussi de naître.

Se servir de l’élasticité de la matière pour assembler deux pièces, voilà en quoi consiste le clippage.
Découpage, emboutissage, cambrage, toutes ces technologies sont combinées au traitement thermique, pour gagner en solidité, et au traitement de surface pour protéger les pièces contre la corrosion. Le process général donne place à des innovations très « intelligentes».

Il est d’usage de comparer les performances des fixations plastiques à celles des fixations métal, mais nous préférons plutôt parler des avantages de ces deux technologies.
Par exemple lorsqu’il y a un manque de place et une température élevée, seules les fixations métal offrent la meilleure solution.
Mais lorsqu’il faut une matière souple avec les effets anti-vibration caractéristiques du plastique, l’AR-Bag® répond tout à fait à ces critères.
Grâce à la technologie du surmoulage et à notre expertise en assemblage, nous pouvons cumuler les avantages des deux process et offrir un large gamme de solutions de fixation.

Les tendances de l’industrie automobile apportent tous les jours de nouvelles spécifications et le clip métal reste toujours une bonne réponse à la plupart de ces contraintes.
- La température du moteur augmente du fait des turbos et des pots catalytiques. Le métal offre des propriétés stables et fiables dans la durée. Mais il peut aussi être utilisé pour résoudre le problème de fluage des pièces plastiques.
- L’espace disponible pour les fixations et les assemblages est de plus en plus réduit du fait de la petite taille des citadines, de l’importante taille des moteurs et de l’augmentation du nombre de composants électroniques dans la chambre moteur.
Seule une pièce métal de moins d’un millimètre d’épaisseur peut répondre à des contraintes extrêmes de flexibilité.
- Le recyclage et la production dans le respect de l’environnement sont également obligatoires.

Le Clip métal répond à ces contraintes et peut être recyclé parmi toutes les pièces acier, ce qui représente 75% du poids total d’un véhicule.
Malgré la crainte de la corrosion, qui est parfaitement maîtrisée grâce au traitement de surface approprié, le clip métal est une excellente solution, dont les experts A Raymond sont toujours très fiers de démontrer l’efficacité.